Mers Brumeuses – Chloé Chevalier

recits-du-demi-loup-tome-3-mers-brumeuses-chloe-chevalier

Après un petit recueil de nouvelles pour patienter, retournons dans le Royaume du Demi-Loup au bord de la guerre civile !

Résumé

(source éditeur)

« Pourquoi nous sommes-nous lancés dans cette entreprise chimérique ? Toutes nos raisons d’alors me paraissent aujourd’hui bien mauvaises. J’ai beau fouiller les tréfonds de ma mémoire, invoquer mes sentiments de l’époque comme on invoque un fantôme, je n’arrive pas à ressusciter la colère vengeresse qui m’agitait. Tant de morts respireraient encore si nous avions accepté de pardonner ! Nous aurions eu d’autres enfants et, loin du trône sinistre de Véridienne, nous vivrions tranquilles, ensemble et – qui sait – heureux. »
Véridienne et les Éponas, pour la première fois, lèvent les armes l’un contre l’autre. Sur les rivages des Mers Brumeuses, les Chats de Calvina et les guerrières de Malvane se jaugent, et les deux Suivantes, résignées et amères, se préparent à devoir verser le sang de leurs camarades d’enfance. Alors que leurs reines, à tort ou à raison, leur retirent peu à peu toute confiance et que leurs terres se transforment en cimetières, plus rien ne semble pouvoir empêcher les désastres à venir.
Les rêves se fanent, les espoirs se muent en vaines illusions, amitiés et amours se délitent, tandis que le Demi-Loup, les yeux bandés, danse au bord du gouffre.

Éditeur : Les Moutons Électriques – Date de parution : 1er juin 2017 – 368 pages

L’Auteur

(source éditeur)

Née en 1988 en Saône-et-Loire, titulaire d’un Master de cinéma, passionnée d’escrime et d’équitation, Chloé Chevalier vit depuis quelques années en région parisienne, où elle partage sa plume entre écriture scénaristique et romanesque. En parallèle, elle tient avec quelques collaborateurs de longue date les rênes d’une société de production, les Films d’Argile. Les Récits du Demi-Loup sont ses premiers romans.

Mon avis

Je craignais un peu de retourner dans l’univers du Demi-Loup, à cause du temps qui s’était écoulé depuis ma dernière lecture (tome 2 lu en septembre 2016) et du nombre de personnages ainsi que des relations parfois complexes entre eux. Mais le tout est bien revenu en cours de lecture, et le talent de l’auteure m’a aussi aidé, du coup je n’ai pas eu besoin de (trop) feuilleter les tomes précédents afin de reprendre le fil du récit.

J’ai donc retrouvé les deux factions en place dans le Royaume du Demi-Loup, au bord de la guerre entre la moitié gouvernée par Véridienne et sa reine froide et détachée, et les Éponas bien mal dirigés par une Calvina trop fantasque. Les dessous des deux royaumes nous sont contés par les Suivantes, sous le mode épistolaire habituel de la saga mais aussi par les récits d’autres personnages. Cathelle, bien sûr, qui trouve un moyen insolite d’intriguer et de se jouer des Comtes en rébellion, alors que leurs peuples sombrent dans la misère et qu’ils se tournent vers l’une ou l’autre des gouvernantes, voire vers un sauveur supposé.

Mais l’histoire nous est aussi rapportée, de façon plus inattendue, par Crassu, le fils adoptif de Nersès, dont la surdité se révèle parfois une force tandis qu’il évolue aux Eponas, détaché par sa mère, puis vit d’autres aventures, tantôt dramatiques, tantôt plus heureuses.

Et pendant ce temps, Aldemor fourbit sa vengeance dans le royaume lointain où il fut prisonnier et qui pourrait bien, un jour, tout engloutir… A noter que quelques clins d’oeils sont également disséminés dans le récit pour faire allusion au passé oublié du Royaume, période que l’on peut retrouver en partie dans le petit recueil Fleurs au Creux des Ruines.

Le seul petit reproche que l’on pourrait faire à ce tome 3 est qu’en fait l’action générale n’évolue pas franchement, mais Chloé Chevalier pousse ses pions avec un tel talent qu’on se régale à la lecture des (més)aventures des uns et des autres, alors profitons du voyage, voguons sur ces Mers Brumeuses et laissons-nous porter jusqu’au tome suivant !

A noter, la superbe couverture de Melchior Ascaride qui met en vedette un petit renard rouge que l’on croise à plusieurs reprises dans le roman, et une carte bien pratique sur les rabats, vu l’aspect parfois géopolitique de ce tome.

Et donc il est temps de commencer le tome 3 #chloechevalieraddict #chloechevalier @lesmoutonselectriques

A post shared by Xapur Le Mystique (@xapur_) on

Pour en apprendre plus sur l’auteure, je vous conseille de suivre « Le Mois de… » qui lui sera consacré en septembre, sur le blog BookEnStock.

Retrouvez mes avis sur le tome 1, le tome 2, le recueil de nouvelles.

D’autres avis : Anudar – Au Pays des Cave TrollsLe Bibliocosme (Boudicca) – Book En Stock (Dup) – Les Lectures de Bouch’Livrement – L’Ours InculteReflets de mes lectures – …

Neuvième chronique pour le challenge « maison » Summer Short Stories of SFFF saison 3 (le livre dépasse de quelques pages les 350, mais quand on n’aime, on ne compte pas…)

Challenge Summer Short Stories of SFFF - saison 3

Publicités

15 réflexions sur « Mers Brumeuses – Chloé Chevalier »

  1. J’ai trouvé que l’incursion dans l’univers s’était réalisé sans heurt de mon côté aussi. Suivre Crassu était une belle surprise qui apporte un peu de fraîcheur et nous permet aussi de découvrir davantage le Demi-Loup. Chloé Chevalier fignole la position de chacun sur l’échiquier et devrait dérouler le tout dans l’ultime volume.

    J'aime

  2. Faut que je le lise, je suis contente de savoir qu’on reprend facilement l’intrigue (j’ai lu les 2 autres y’a un an et ça commence à devenir franchement flou !)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s