Récits du Demi-Loup – tome 1 : Véridienne – Chloé Chevalier

Véridienne Chloé Chevalier

Repéré parmi les sorties de la rentrée de la fantasy francophone chez les Indés de l’Imaginaire (ici les éditions des Moutons Électriques), Véridienne est le premier roman de Chloé Chevalier, et le début d’un cycle très prometteur.

Résumé (source éditeur)

Au bord de l’implosion, le royaume du Demi-Loup oscille dangereusement entre l’épidémie foudroyante qui le ravage, la Preste Mort, les prémisses d’une guerre civile, et l’apparente indifférence de son roi.
Les princesses Malvane et Calvina, insouciantes des menaces qui pèsent sur le monde qui les entoure, grandissent dans la plus complète indolence auprès de leurs Suivantes. Nées un jour plus tard que les futures souveraines auxquelles une règle stricte les attache pour leur existence entière, les Suivantes auraient dû être deux. Elles sont trois. Et que songer de la réapparition inopinée du prince héritier, Aldemor, qu’une guerre lointaine avait emporté bien des années auparavant ? Avec lui, une effroyable réalité rattrape le château de Véridienne, et le temps arrive, pour les Suivantes et leurs princesses, d’apprendre quels devoirs sont les leurs.

L’Auteure (source éditeur)

Chloé Chevalier  a terminé un Master de cinéma (sur la fantasy) et travaille comme scénariste, Véridienne est son premier roman.

Mon avis

Intrigué par l’aspect « géopolitique » de Véridienne, et par le nom du Royaume du Demi-Loup, je craignais cependant un peu le côté « princesse » du roman, d’autant qu’on en a ici cinq !

Enfin, presque, puisque qu’outre les deux princesses légitimes, nous faisons connaissance avec leurs Suivantes, des enfants enlevés à leur famille suite à la naissance des nobles, pour leur faire endosser un rôle de quasi-soeur/frère, voire remplaçant(e)… Une occasion d’explorer les rapports complexes (et inédits) entre les jeunes femmes, ou plus généralement au sein de la noblesse de ce royaume imaginaire.  Si l’enfance se passe relativement bien, le récit se prolonge sur plusieurs années, et les choses se compliquent à l’adolescence, puis à l’entrée dans l’âge adulte. Notamment lorsque les premiers amours s’en mêlent et que les désirs d’émancipation s’exacerbent. Et loin de sombrer dans la mièvrerie que je redoutais, les relations entre ces jeunes femmes coincées dans un château se révèlent intéressantes, avec des caractères marqués et attachants. Seul petit bémol, les changements de narratrice qui ne sont pas titrés et nécessitent un petit exercice pour repérer qui raconte son fragment d’histoire, l’auteure ayant choisi de donner la parole aux trois Suivantes.

On retrouve d’ailleurs dans Véridienne d’autres récits que ceux des jeunes femmes, tels le journal de l’expédition qui envoya le jeune prince Aldemor à l’assaut du puissant et immense royaume voisin. Une guerre de 15 ans au bilan catastrophique et aux conséquences inimaginées et terrifiantes, distillées lentement au fil des pages. Alors qu’un général à fort caractère refusa d’y prendre part et s’empara de son propre chef d’une partie du royaume… Des personnages qui viennent perturber la vie des jeunes filles et dont les récits (journal, courriers…) amènent des pauses et surtout élargissent l’histoire principale, l’entraînant hors des murs du château.

Peu de fantasy dans Véridienne, pas de magie ou de monstres fantastiques, mais une épidémie terrible qui semble impossible à juguler, et qui contribue à une atmosphère oppressante, amenant des éléments de paranoia. D’autant que le lecteur devine que certains protagonistes dissimulent encore certains secrets et n’ont pas forcément la conscience tranquille…

Après ce premier tome de prise de contact avec le Royaume du Demi-Loup, le suivant verra l’éclatement du petit groupe des princesses et de leurs Suivantes, et fera voyager le lecteur vers d’autres contrées. Un voyage qui est loin d’être fini car l’auteure a prévu 5 tomes, ce qui est ambitieux mais prometteur s’ils sont au niveau de ce premier volume, réussi en tout point et qui s’avère une très bonne surprise.

Un bon point également pour les illustrations de couverture et d’intérieur qui contribuent à l’ambiance.

Lire aussi : tome 2 : Les Terres de l’Est

Bonus : interview de l’auteure sur le Bibliocosme – sur ActuSF

D’autres avis chez : Au Pays des Cave Trolls – Baroona – BibliocosmeLa Bibliothèque d’Aelinel – BlackwolfCédric Jeanneret – LivrementLorhkan – Naufragés Volontaires –  Ptitelfe –  RSF blog – …

Quatrième participation au challenge Francofou 3

Challenge Francofou 3

Publicités

23 réflexions sur « Récits du Demi-Loup – tome 1 : Véridienne – Chloé Chevalier »

  1. Je trouve que Chloé Chevalier signe un très bon premier roman. J’ai été épatée par les relations des cinq filles/femmes qui sous-tendent d’autres problématiques de ce domaine qui prend l’eau (enfin, réellement pour le château)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s