Les agents de Dreamland – Caitlin R. Kiernan

Les agents de Dreamland de Caitlín R. Kiernan

Alléché par la nouvelle de Caitlin R. Kiernan publiée dans le numéro 99 de la revue Bifrost, je me suis jeté comme la pandémie sur le monde sur la novella Les agents de Dreamland, récit crépusculaire d’une humanité livrée aux hordes lovecraftiennes !

Résumé

(source éditeur)

Winslow, Arizona. Deux agences du renseignement y ont dépêché leur meilleur élément. Il y a le Signaleur, un homme désabusé, brûlé aux secrets défense d’un nombre d’administrations qu’il ne peut même plus compter. Et il y a Immacolata Sexton, un mythe vivant, une femme à la réputation proprement terrifiante — si elle n’était pas humaine, le Signaleur n’en serait pas plus étonné que cela… Leur mission ? Enquêter sur une secte dont on vient de retrouver les membres à l’état de cadavres horriblement mutilés au cœur du désert. Une femme en a réchappé. Persuadée d’être investie d’une mission sacrée, elle représente peut-être une bombe à retardement pour l’humanité toute entière… Car dans les tréfonds ténébreux du Système solaire, la sonde New Horizons s’approche de Pluton. Or, nul ne sait ce qu’elle va vraiment trouver aux abords de la planète naine…

Editeur : Le Bélial – Traduction : Mélanie Fazi – Date de parution : 27/08/2020 – 128 pages

L’Auteur

(source éditeur)

Née en 1964 à Dublin, Caitlín R. Kiernan a passé l’essentiel de sa vie aux États-Unis. Paléontologue de formation, elle a publié de nombreux articles scientifiques dans ce domaine, en particulier sur les reptiles marins du Mésozoïque. À ce jour, sa bibliographie est forte d’une dizaine de romans, dont La Fille qui se noie, couronné par les prix James Tiptree et Bram Stoker, quantité de scénarios de comics et près de deux cents nouvelles et novellas.

Mon avis

Malgré un pedigree et une quantité de récits livrés impressionnants, Caitlín R. Kiernan est inconnue dans nos contrées, gageons que cela changera suite à la publication des Agents de Dreamland, impressionnant de noirceur et qui revisite le mythe lovecraftien de façon magistrale. On se croirait dans un épisode de X-Files avec un agent américain, le Signaleur, écoeuré par ce qu’il a rencontré au cours de sa carrière. Face à lui, l’intrigante et glaçante britannique Immacolata Sexton, échange des bribes d’informations dans une compétition-manipulation des services secrets internationaux quand il s’agit de cacher à la population mondiale les horreurs (plus ou moins cosmiques) qui déferlent sur Terre. En point d’orgue, une secte retranchée dans un coin perdu, et des membres qui évoluent vers… autre chose ! Tandis qu’une sonde spatiale ferait mentir le paradoxe de Fermi et lance un signal qu’hélas, certains vont capter…

Truffé de références lovecraftiennes, Les agents de Dreamland assume carrément sa filiation avec Celui qui chuchotait dans le noir / les ténèbres mais revisite le texte de façon moderne, tout en intégrant par ailleurs l’univers post-apo désespéré de la nouvelle Noirs vaisseaux apparus au sud du paradis. Le tout sous forme d’un puzzle temporel écrit dans un style saisissant, celui qui m’avait tant séduit dans la nouvelle, parfaitement transcrit par la traduction de Mélanie Fazi. Seule petite frustration, l’énigme constituée par Immacolata Sexton et ses pouvoirs surnaturels que j’aurais aimé voir un peu plus explicitée !

Le futur arrive et il est sans espoir.

D’autres avis

Au Pays des Cave TrollsL’Épaule d’OrionLe Culte d’Apophis – …

Cette novella participe au Projet Maki.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est projet-maki-lecture-nouvelles-sfff.png

13 commentaires sur “Les agents de Dreamland – Caitlin R. Kiernan

Laisser un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.