Omale, Intégrale 1 – Laurent Genefort

Omale Intégrale 1 Laurent Genefort

Enfin, je me suis attaqué au « monstre » Omale, que je souhaitais affronter depuis longtemps. Sa sortie en poche, la dédicace de Laurent Genefort aux Oniriques, la lecture de Lum’en et le challenge Summer Star Wars m’auront fait franchir le pas. Un épais pavé de plus de 1000 pages, quand même.

Résumé (source éditeur)

Omale…
Imaginez une sphère de matière ultra-dense, englobant un soleil. À l’intérieur de cette coquille de dizaines de millions de fois la surface terrestre : de l’air et de la vie ; des espèces intelligentes, aussi. Là, sous un soleil à jamais immobile, les Humains, arrivés par une éphémère porte de Vangk, ont dû repartir de zéro. Au fur et à mesure des âges, alors que l’univers extérieur se muait en simple mythe, ils ont dû tisser une histoire avec leurs voisins extraterrestres : les Chiles, grands et puissants, et les sages Hodgqins. Une histoire faite de commerce et de guerre, d’exploration des Confins, mais où les grands mystères demeurent : quels êtres aux pouvoirs semi-divins ont édifié Omale, et pourquoi y ont-ils piégé toutes les espèces de la galaxie ?

Omale a obtenu le Prix Rosny aîné du meilleur roman (2002), et l’Intégrale a reçu le prix Bob-Morane (2013) catégorie Coup de coeur.

L’Auteur (source éditeur)

Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque paraît son premier roman dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Quarante ouvrages plus tard, deux Grand Prix de l’Imaginaire et un prix Rosny Aîné en poche, il est l’une des figures de proue de la science-fiction française et, sans doute, le meilleur créateur d’univers du domaine.

Mon avis

Ce premier tome de l’intégrale d’Omale est en fait composé de deux romans situés chronologiquement à deux moments de l’histoire de cette immense planète atypique.

Omale nous raconte l’histoire de plusieurs personnages, issus des trois races (ou reys, selon l’étymologie créée par l’auteur) coexistant en ces lieux : les Humains, les Chiles et les Hodgqins. Ayant chacun reçu un fragment d’objet mystérieux et un ticket pour un voyage en dirigeable, ce petit groupe se rassemble et chacun racontera alors son histoire, au cours d’une partie de jeu. Une trame qui m’a rappelé celle des pèlerins du Gritche d’Hypérion. L’occasion d’en savoir plus sur les régions et les peuples d’Omale, par le biais de récits parfois un peu longs. Heureusement, Laurent Genefort ponctue cette épopée d’action, avec notamment des pirates de l’air. Et la fin du périple est assez surprenante.

Retour dans le passé ensuite avec les Conquérants d’Omale, plusieurs centaines d’années plus tôt, pour une saga guerrière dans laquelle un petit groupe de soldats humains part à la recherche d’une arme surpuissante capable, espèrent-ils, de changer le cours de la guerre que leur espèce livre aux Chiles. Les Conquérants approfondit certains points évoqués dans Omale, et mêle guerre, diplomatie, long périple, et histoire de la planète géante. On y trouve aussi intercalés deux récits secondaires dont l’action se situe en parallèle de la trame principale, sans y être directement liée par les personnages, ce qui est un peu dommage.  Autre petit bémol, la durée du voyage liée aux distances énormes à parcourir, mais qui pèse parfois sur le récit.

Petite interrogation de ma part sur l’ordre de présentation des deux romans, fallait-il les mettre dans leur ordre chronologique (plus compréhensible mais diminuant peut-être l’effet de surprise de la fin d’Omale) ou comme ici, selon leur date de parution (2001 et 2002 respectivement) ? Mon esprit cartésien aime bien les intégrales avec un beau rangement chronologique mais vu que le cycle n’est pas fini (Les Vaisseaux d’Omale a paru en 2014)…

Malgré quelques légers défauts, ce premier tome de l’Intégrale d’Omale m’a séduit, par le monde mis en place par Laurent Genefort, un planet-opera particulièrement original, les personnages et races hauts en couleurs, son contexte dans l’univers des Portes de Vangk, et par les interrogations laissées en suspens sur les créateurs d’Omale – et surtout leurs intentions. Nul doute que le tome 2 sera mien dans un futur proche.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus, direction le site Omale.fr animé par l’auteur.

A lire aussi les avis de : Dragon GalactiqueEfelle Gromovar – …

Une lecture qui participe au Challenge Summer Star Wars (mais surtout pas au #S4F3^^)

challenge lecture summer star wars

Publicités

15 réflexions sur “ Omale, Intégrale 1 – Laurent Genefort ”

  1. Je l’ai acheté il y a deux jours. Il faut vraiment que je m’y mette, mais par contre, si tu as un plan pour arrêter le temps afin que je puisse lire autre chose que des cours de merde, je prends. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s