L’Appel de Cthulhu – Lovecraft/Baranger

Ami entends-tu, l'Appel de Cthulhu ? #lovecraft #cthulhu @francoisbaranger

A post shared by Xapur Le Mystique (@xapur_) on

Il y a quelque temps que je voulais relire du Lovecraft, depuis le numéro de la revue Bifrost qui lui avait été consacré (3 ans ? Déjà ?) et mon achat du premier volume du mythe de Chtulhu en promotion numérique.

Il faut dire que c’est un auteur que j’ai découvert via le jeu de rôle Call of Cthuhu puis les recueils que je lisais il y a quelques… éons. Aussi ai-je suivi avec attention la préparation du livre, la ré-édition de la nouvelle mythique illustrée par François Baranger, d’autant que cet auteur (dont j’ai apprécié le space opera Dominium Mundi) est aussi un illustrateur très doué. Une des images occupe d’ailleurs le fond de mon écran de PC depuis quelques semaines !

Cthulhu-lovecraft-baranger (1)

Doté d’un (très) grand format (35,8 x 27,2 cm) qui rend hommage au texte (notamment par des changements de taille de police qui mettent en avant certains paragraphes ou citations) mais aussi et surtout aux peintures de Baranger, L’Appel de Cthulhu paru chez Bragelonne est un très bel objet avec même une préface élogieuse de John Howe himself. Je ne reviendrai pas sur le texte, l’indicible horreur qui monte à chaque page de l’enquête menée par le neveu d’un archéologue célèbre, le jeu de piste qui consiste à relier des récits et éléments a priori disparates jusqu’à une conclusion insupportable pour la santé mentale, mais me contenterait d’une évidence pour dire que le texte est un summum dans le genre.

Cthulhu-lovecraft-baranger (3)

Quant aux images, c’est un régal à chaque page, et parfois double-page. Déjà, les illustrations sont réussies même quand il s’agit de personnages ou de scènes « normales », quoique plus ou moins inquiétantes. Mais le summum est atteint lorsque la cité (plus si) engloutie de R’lyeh est découverte, avec ses constructions cyclopéennes, et bien sûr lorsque le grand Cthulhu sort de sa rêverie pour s’en prendre à ses visiteurs indélicats. Le mieux est encore de se délecter de ces quelques photos, mais surtout de se ruer sur ce livre qui satisfera les amateurs de fantastique, de Lovecraft, de belles illustrations… ce qui fait du monde !

Cthulhu-lovecraft-baranger

Une totale réussite, en espérant en voir d’autres puisque sous la jaquette (que j’ai préféré ôter pour lire plus facilement) se cache la mention « Les récits de H.P. Lovecraft illustrés par François Baranger ». On notera avec plaisir l’emploi du pluriel qui laisse présager que d’autres suivront ! Cthulhu fhtagn !

D’autres infos et les coulisses de la création des oeuvres sur la page Facebook dédiée.

Publicités

12 réflexions sur « L’Appel de Cthulhu – Lovecraft/Baranger »

  1. Je suis en train de le feuilleté et c’est vrai que c’est un pur bonheur de découvrir les illustrations attachées au texte de Lovecraft…
    François Baranger a laissé entendre lors de sa séance de dédicace samedi dernier que la prochaine nouvelle illustrée pourrait être les montagnes hallucinées… a suivre donc 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s